Automne Musical de Spa

LES MUFFATTI

Date

Samedi 28 novembre 2015

Lieu

Salon bleu du Centre Culturel

Plan d'accès

Visionner

 

 

Italian Craze

Œuvres de C. Avison, G. Sammartini, P. Castrucci et F. Geminiani

 

 

Les Muffatti

 

Dès le début du XVIIIe siècle, l’Angleterre subit une véritable déferlante de musique italienne. Le premier opéra adapté de l’italien et traduit en anglais, Arsinoé de Stanzani et Franceschini, est créé à Londres en 1705. Cette représentation fera jalon dans l’histoire de la musique anglaise (« Arsinoe was the first opera that gave us a taste of the Italian Music », titrera un important journal londonien) : dès lors, l'opéra italien y connaîtra un succès qui ne se démentira pas durant tout le XVIIIe siècle. De célèbres compositeurs et chanteurs italiens s'installent dans la capitale anglaise, jouant un rôle décisif dans le développement de ce nouveau style musical. D’autres compositeurs, tels Pepush et Haendel, seront très largement influencés par cette mode irrésistible.

Le succès que connaît Haendel aujourd'hui ne manque pas de faire de l’ombre à ses contemporains. Si le prochain enregistrement des Muffatti lui est consacré, il nous semblait néanmoins important de mettre en lumière certains des trésors de la musique composée et jouée en Angleterre à cette époque.

Charles Avison est le seul Anglais de ce programme. Parmi ses œuvres, qui jouissaient à l’époque d’une popularité exceptionnelle, nous avons choisi l’une des sonates pour clavecin de Domenico Scarlatti transcrites pour orchestre à cordes par le compositeur.

La plupart des concertos et ouvertures de Giuseppe Sammartini, compositeur injustement oublié aujourd'hui, n'ont été publiés qu'après sa mort. Le succès que ces œuvres rencontrèrent alors fut immense, surpassant largement celui dont pouvait se vanter Corelli. Son ouverture en fa majeur est d’un style délicieusement galant.

Pietro Castrucci, l’un des violonistes les plus populaires de sa génération, fut à la tête du pupitre des violons dans l'orchestre de Haendel pendant une vingtaine d'années. Ses œuvres, d’un style très personnel, sont pleines de surprises.

Enfin, Francesco Geminiani, le plus important des violonistes italiens à l’œuvre en Angleterre, a arrangé pour orchestre à cordes les sonates de l'opus 5 de Corelli. La Follia reste l’une de ses pièces les plus célèbres.

 

Répertoire :

Charles Avison (1709-1770)

Concerto en ré mineur n° 5 (d'après D. Scarlatti)
Largo andante / Allegro spiritoso / Amoroso / Allegro


Giuseppe Sammartini (1695-1750)

Ouverture pour cordes et b.c. en fa majeur op. 10 n° 7
Allegro / Andante sostenuto / Minuedo Minuet


Francesco Geminiani (1687-1762)

Concerto grosso en fa majeur (d'après A. Corelli op. 5 n° 5)
Adagio/ Allegro - Adagio / Vivace / Adagio / Allegro


Giuseppe Sammartini

Concerto grosso en la mineur, op. 5 n° 4
Allegro, Andantine e Cantabile, Allegro moderato, Minuet gratioso


Pietro Castrucci (1679-1752)

Concerto grosso en la mineur pour cordes et b.c. op. 3 n° 4
Adagio andantino / Allegro ardito / Adagio un poco andantino / Allegro spirituoso


Francesco Geminiani

Concerto grosso en ré mineur « La Follia » (d'après A. Corelli op. 5 n° 12)

 

 

Réception de fin de festival : « Joyeux Anniversaire ! »